Alimentation au cours des saisons

alimentation saison

Les saisons rythment nos vies

Pourquoi ne pas les suivre ?

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai besoin de change mon alimentation, celle-ci vibre et suit les saisons. Comme vous le savez, l’alimentation est un chemin spirituel et le respect de son corps. J’aime piocher de-ci, de-là et garder ce qui me convient. Dans ce méli-mélo, il y a tout de même moyen d’avoir une ligne conductrice. Par exemple, dans l’Ayurvéda, si je prends mon dosha (vata), il est conseillé de manger non pas froid, non pas bouillant, mais le juste milieu.

Pour ma part, je ne vis pas sous les tropiques, du coup l’été je peux manger beaucou de cru et alors que le froid revient, je continue des salades et des crudités en entrée, mais à cela s’accompagne des plats mijotés, tout doucement ou cuit à la vapeur. Selon mes envies, je peux boire plus ou moins de jus de légumes. Pour ce dosha, le cru pose un problème de digestion qui est résolue par les jus.

Respecter mon corps, mon ressenti et aller au grè des saisons, apporte beaucoup à mon corps. Les minéraux, oligo-éléments sont en grandes quantités.

Vous ne trouvez pas que l’alimentation est devenue un sujet compliqué ? Internet, les livres et toutes les informations diverses et variées. Nous entendons tout et son contraire. Une des solutions ce serait de faire votre propre expérience. Ce qui est bon pour vous, ne sera pas forcément bon pour une autre personne.  Si vous êtes à l’écoute, vous ressentirez une gêne envers tel aliment ou telle pratique. Prendre soin de soi, refuser la malbouffe et autres produits industriels, tout cela est légitime pour soi, pour VOUS, pour la Nature. J’encourage ceux qui sont sur le chemin de l’expérience alimentaire car, ces personnes se relient à ce qu’ils ont de plus cher en eux. Prendre conscience des pratiques scandaleuses des industriels (alimentaires/ pharmaceutiques…)et refuser ces pratiques demandent du courage car, vous serez à contre-courant.

Dans une interview de Nelly Grosjean, elle explique qu’il y a trente ans, ce n’était pas à la mode d’être végé/ raw… comme aujourd’hui. Chez moi, en Province, ce genre d’alimentation alternative est très peu répandue. Il faut donc expliquer voire parfois se justifier.

Autour de moi, les gens continuent de manger de la viande de batterie, à faire leurs courses dans les grandes surfaces… Je reste interloquer non pas de leurs pratiques (quoique) mais du fait qu’ils ne se posent aucune question. Si les documentaires télé ne vous font pas un choc, lisez cet article sur la TV ici.

Je ne veux convaincre personne, je n’ai aucune « vérité » à donner seulement mon expérience, mon ressenti mais j’aime par-dessus tout rencontrer des gens qui protègent leurs convictions, qui se posent des questions et qui assument leurs choix. Je ne sais pas vous, mais j’adore les gens qui m’apportent, m’enrichissent et m’élève. Quelle conversation pourrait couler de source avec une phrase du genre : « C’est pas moi qui vais changer le monde. J’ai toujours fait cela, alors pourquoi changer. Tout le monde fait çà…. »

Donc je reste émerveiller quand une personne m’offre son vécu, son expérience. Au-delà de viande ou pas, gluten ou pas, cuit ou pas, je me dis wahou, elle s’écoute, elle se permet d’être là, remplie de compassion envers elle. Elle vit.

 

Aujourd’hui, je vous fais part de mon expérience sur l’alimentation :

 

Je disais plus haut, que mon alimentation classique ne me convenait pas. J’ai donc passé quelques années, à tester des modes alimentaires. Pour trouver mon équilibre, j’ai pris de-ci de-là. Voici, un tableau plus simple que les mots.

 

Je garde Je laisse
Alimentation

Paléo

 Une viande saine

Smoothie et jus (on retrouve en cru aussi)

Sport doux et régulier

Pas de viandes à tous les repas

Desserts à la vapeur

Sport mais pas intensif comme HIIT

Cru selon

Irène Grosjean

Respect de la vie et de soi

Recettes belles (couleur et goût)

Tisanes aromatiques

Lait végétal et soupes

Bains de soleil

Hygiène de Vie (Respirations, massages, Eau, HE…)

Pas à 100 %

Moins l’hiver

Moins de fruits l’hiver

Alimentation

ayurvédique

Je suis en accord avec mon dosha.

Plats mijotés

Yoga

L’alimentation ayurvédique préconise

des produits laitiers. Je suis contre.

 Seignalet Cuisson basse température

Pas de gluten

Je préfère cuire légèrement les viandes

pour éviter les bactéries pathogènes

(Jacqueline Lagacé)

 

Et pour terminer cet article sur l’alimentation, je vous mets une vidéo d’Irène Grosjean. J’adore sa joie de vivre, son amour pour la Vie et ce cercle vertueux qu’elle crée tous les jours…

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz