Avis livre Crudessence

livre crudessence

Aujourd’hui,

nous allons parler de livre de cuisine (enfin crusine) avec le livre Crudessence

de

Mathieu Gallant et David Cote.

Depuis deux ans, il fait partie de ma bibliothèque. Ma première impression est la même que le livre de Marion Kaplan, Paléobiotique  (ici).

Ce livre est lourd. Papier glacé, format assez important, 223 pages totalement crues. En le feuilletant, j’ai été attiré par toutes les photos qui sont plus belles les unes que les autres et surtout qui donnent envie.

La couverture est belle avec son accroche de “plus de 180 recettes crues, croquantes et craquantes.” Qui pourrait résister à cela?

 

Les points forts du livre Crudessence:

  • Un livre de recette, mais pas que… car jusqu’à la p15, les deux auteurs nous embarquent dans le cru, et le pourquoi du comment du livre Crudessence.
  • Les produits de base sont illustrés, au tout début .
  • Après les ingrédients, les techniques et les ustensiles. Nous voici donc parés pour réaliser toutes les recettes du livre.
  • Les chapitres sont pratiques avec 10 regroupements principaux (boissons, soupes, salades…)
  • Les photos qui accompagnent les recettes sont un plaisir des sens.
  • Des petits encarts sont disséminés, dans les recettes expliquant au passage, certaines subtilités. (“Le cadeau des abeilles”, “les jardins en ville”). Un plus qui a son charme surtout pour les débutants en alimentation saine.
  • Les ingrédients sont indiqués en couleur et se démarquent du reste de la recette avec en plus, une indication en gramme et en tasse.
  • Chaque recette a son encart : Préparation/ Déshydratation/ Nombre de proportions/ Ustensile.

 

Les points négatifs du livre Crudessence:

  • Son format qui est parfait pour rêver en grand les recettes, mais pas pour cuisiner.
  • Les ingrédients sont assez nombreux pour réaliser certaines recettes (même s’ils se trouvent facilement). Je pense au “faux” caramel, le macaramel peut être réalisé bien plus simplement et avec un résultat délicieux.
  • Je m’attendais à des recettes plus simples du côté des ingrédients et du temps de préparation (Par exemple, flocons de piments séchés, broyés). Il faut prévoir à l’avance et ne surtout pas avoir une envie là, tout de suite.
  • Le prix exorbitants de certains produits (amandes, macadamia, pignons de pin…) font vite grimper le prix de la recette.
  • La déshydratation. Une bonne partie des recettes se déshydratent et là chez moi, cela coince. En attendant d’investir dans un magnifique déshydrateur Sedona Combo et bien j’admire les photos. 🙂
  • Pour ceux qui suivent différents courants alimentaires (Paléo, Seignalet…), il y a des ingrédients comme le tamari, la levure alimentaire, feuilles de riz…
  • Beaucoup d’oléagineux dans les recettes (sauces, tartes…). Ceux-ci sont importants, mais en petites quantités. Si j’utilise ce livre, pour faire un repas complet, prenons comme exemple un apéro houmous et crackers, puis en entrée, une salade avec des croûtons, des cannellonis aux champignons en plat principal… J’explose déjà le quota des oléagineux alors avec une mini part d’un dessert, je ne ressors pas “vivante” ni vous. 🙂 Bon ok, j’exagère mais cela reste, tout de même, hallucinant.
  • Une annotation à côté d’un ingrédient aurait été un plus pour indiquer un substitut. Mes placards ne regorgent pas de tous ces ingrédients mais d’autres peuvent les remplacer.

 

En conclusion, j’aime beaucoup ce livre de recettes même si je le trouve un peu trop compliqué et trop chargé au niveau des oléagineux. Je vous conseille de l’utiliser en complément d’autres recettes plus légères et de piocher une idée par-ci par-là. Les jus et les soupes sortent de l’ordinaire, mais comme pour les autres recettes, mieux vaut faire sa liste de course avant.

Au final, je ne sais pas vous, mais moi j’ai du mal à faire les recettes d’un livre. Je bouquine, j’adore et je mets de côté, pour plus tard et puis le livre reste fermé.

 

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz