Avis… Un jardin sain grâce aux cultures associées de Gertrud Franck

cultures associées Gertrud Franck

 

Pour ceux qui me suivent sur “Potager féerique“, vous connaissez mes péripéties au potager. Dans l’article “Les aventures du potager (presque) féérique” que vous trouverez ici, je vous explique ce que j’ai fait les autres années et pourquoi j’en arrive à la technique de cultures associées de Gertrud Franck.

 

Pour résumer et faire simple, après les essais potager classique et les buttes, j’ai souhaité trouver un compromis entre les deux.

Je ne voulais plus toucher la terre (la retourner deux fois par an et au passage dégager les lombrics et toute la vie là-dessous.), je voulais aussi ne plus me prendre la tête avec la rotation des cultures et les associations de plantes. Le paillage était aussi très important car, je me suis retrouvée avec des buttes découvertes parce que je manquais cruellement de matières pour le paillage. Par conséquent, voici quelques exemples que je voulais améliorer.

Je suis donc allée chercher sur internet pour trouver LA solution. Heureusement, elle n’existe pas. Le potager, cela se mérite et grâce à lui, nous revenons à l’essentiel (les saisons, la météo, le lâcher prise…).

Ma recherche m’a conduite vers ce livre:

 

“Un jardin sain grâce aux cultures associées”

de Gertrud Franck

 

Cet avis sera purement théorique car, je suis en train de mettre en place cette technique dans mon potager. Pour la pratique, je vous invite à me suivre en vous inscrivant (abonnement, newsletter…) vous serez au courant des avancées  de mon potager.

 

Les points positifs:

 

  • Vous faites un plan la première année ensuite, vous utiliserez le même les autres années, il faudra seulement décaler de 25 cm. Que du bonheur
  • Des schémas clairs et en couleur, égaient le livre
  • Un exemple de potager pour bien comprendre la technique
  • La couverture permanente avec les inter-rangs.
  • Plus de labour du sol
  • Association de fleurs et légumes/ fruits
  • La partie 2 est un très bon complément pour son sol, pour ses semis (découverte pour moi, des semis sur sol gelé)

 

Les points négatifs:

 

  • L’auteure Allemande ne parle pas de certains légumes ou fruits que nous cultivons en France. Heureusement, l’éditeur se permet de mettre des indications sur la marge, c’est le cas du navet.
  • La structure des haricots grimpants pose problème car, les rangs et inter-rangs sont trop étroits. Je vous indique un peu plus bas une astuce pour poser votre structure en V inversé.
  • Idem pour les cucurbitacées (surtout melon, potimarron )
  • Les photos sont vieillottes, mais je chipote sur ce point 🙂
  • Les recettes sont à adapter (pour moi car, elles contiennent du lait, du beurre…)

 

En conclusion:

 

Concernant le potager, ce livre est un des meilleurs que j’ai eu entre les mains. La technique est très facile et cela répond à mes besoins en matière de potager. Je vais cependant changer quelques points, car dans mes avis négatifs, vous avez pu constater le manque de place pour les haricots grimpants et les cucurbitacées.

Pour les cucurbitacées, je vais faire 3 parcelles à part. Ainsi, les melons, les pastèques et les potimarrons ne seront pas dans un rang mais, à l’aise.

Pour terminer, voici une astuce pour les haricots grimpants:

J’aimerais faire grimper mes haricots sur un support en V inversé. L’espacement doit être de 60 cm environ, du coup, je vais placer mes bambous sur les 2 rangs C et non le rang A. Même si je perds deux rangs, je gagne en stabilité et le côté pratique prend tout son sens.
 

Pour ceux qui veulent aller plus loin et comprendre ce que je raconte avec mes rangs C et A, je vous mets le lien affilié Amazon:

 

Vous aussi, vous expérimentez les cultures associées de Gertrud Franck ?

Venez partager avec moi, vos aventures en laissant un commentaire plus bas…

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz