Consommation de masse : La fin des supermarchés ?

Unsplash Kukuh Himawan Samudro

Pourquoi écrire un article sur la consommation de masse et la fin des supermarchés ?

J’ai connu une grande surface, dans son intimité et surtout dans le respect de ses salariés. J’étais enfant puis ado et cette grande surface a pris de l’ampleur et avec elle, toutes ses belles valeurs se sont envolées.

Bon peut-être pas toutes, mais ce supermarché restera dans mes souvenirs, un endroit où l’individu avait sa place. La productivité et le développement du chiffre d’affaires sont passés par là, emportant avec eux, l’essentiel.

Vous souvenez vous des débuts de ces supermarchés ?  Et aujourd’hui, que reste-t-il ? Des géants qui veulent tout engloutir.

Qui ne serait pas complètement perdu, agressé par les néons, le monde qui grouille, le bruit … A cela, s’ajoute la musique et les rayons immenses.

Et si vous voulez un produit ? Vous l’avez de toutes les tailles, de toutes les couleurs, avec une femme, un homme, un nounours, dents brillantes et sourires éclatants.

Qui prend le temps de retourner le produit pour voir les “ingrédients” ? Des ingrédients à rallonge, très mystérieux pour certains et évidemment, écrit en petit.

Qui aimerait manger des huiles hydrogénées, des émulsifiants, des conservateurs, des colorants… ??? Nous parlons de plus en plus du glutamate monosodique, mais il n’y a pas que cela. Vous avez par exemple, le dioxyde de titane qui est une nanoparticule cancérigène. Vous pouvez en trouver dans le dentifrice, les crèmes solaires et les confiseries (glaces, chewing-gums…) et la liste est longue. A noter que les premiers touchés sont les enfants.

Pour ceux qui mangent des gâteaux, voici la base: des œufs, de la farine, du sucre, du beurre et de la levure. Alors, toujours envie d’ingurgiter 10-20-30 ingrédients ? Je vais faire un article sur la question du prix d’un produit. Qu’est-ce que cela veut dire “C’est trop cher ?”

Plus vous achetez bas de gamme, plus les ingrédients mystérieux sont nombreux et plus vous achetez de la M…. Oui, n’ayons pas peur des mots, n’oubliez pas que les industriels ne s’intéressent pas à votre santé, mais à votre porte-monnaie. Et pour vous vendre leurs produits, ils vous achètent avec des arguments tels que le temps. Et oui, le mal du siècle, c’est le temps. Qui peut s’offrir le luxe de cuisiner ? De faire son potager ? Tout cela prend du temps.

La débauche alimentaire au milieu de la jungle urbaine.

Comme je vous l’ai dit, nous sommes des porte-monnaies ambulants et les têtes chercheuses qui ont inventé le marketing, nous connaissent bien, très bien ! Dès que vous posez votre pied dans une grande surface, vous êtes ciblé. Ici, je ne fais aucune distinction entre le bio et le non bio. Tous les produits bio ne sont pas parfaits.

A force d’aller toujours plus loin, dans la consommation de masse, nous oublions l’essentiel. 

Tenez…. Et si vous aviez quelques secondes pour prendre les 10 “choses” les plus essentiels à votre cœur. Pourquoi 10 ? Comme cela : de toute façon, rien n’est essentiel à part vous-même. C’est du Rien que naît le Tout.

La consommation de masse est un abus fait sur la personne et  bien sûr, les perdants, ce sont vous et moi.
Un jour, une amie m’a raconté une anecdote…

Elle travaille au service des personnes âgées et elle leur dit souvent, avec humour:

Vous allez en faire quoi de tout cela ? [ maison, bibelots, meubles…] de toute façon,

cela ne rentrera jamais dans votre cercueil.”

 C’est assez poignant, mais tellement vrai.

 

La fin des supermarchés ?

 

Bon là, je rêve parce que malheureusement, il y aura toujours des gens qui adoreront ces supermarchés. Mais pourquoi tous ces gens sont accros ? La simplicité avant tout.

  • parking devant
  • tous les produits au même endroit et plus
  • la carte de fidélité qui rapporte ( Vos données pour la plupart sont revendues, étudiées pour mieux vous cibler et toujours pour votre bien évidement !!! C’est cher payé pour quelques économies )
  • la rapidité

 

Mais alors, si c’est parfait de faire ses courses au supermarché, POURQUOI refuser d’y aller ?

  • les petits commerces disparaissent faute d’une concurrence loyale.
  • les petits commerces ne sont pas plus chers ( ils ne peuvent pas baisser les prix puisqu’ils n’achètent pas les mêmes quantités chez les grossistes. Ce sont les supermarchés qui baissent les prix honteusement  ou bidouille la qualité avec des ingrédients qui n’en sont pas. )
  • qui mieux que les petits commerçants pour vous parler de ses produits ?
  • les conditions de travail. Entre productivité, rendement, stress moral et physique  ( posture pour les caissières)
  • les lumières et le bruit (non physiologique)
  • parce que  nous sommes embobinés du début à la fin du parcours des courses. (parcours fléché dans certaines enseignes)
  • parce que vous avez besoin d’un seul produit et pas une variante en 10 exemplaires.
  • la consommation de masse qui va de pair avec le gaspillage

 

Finalement, écrire un article sur  la consommation de masse nous emmène au-delà de la consommation de masse pour mettre en exergue, toute la beauté et la complexité de notre corps. Nous sommes un Tout. Tout est relié et si vous souhaitez aller plus loin dans votre épanouissement et celui de vos enfants, vous devrez prendre vos responsabilités et votre courage à deux mains. La vie quotidienne n’est pas faite pour notre épanouissement et notre bien-être mais vous êtes un être de conscience.

Je vous envoie de belles étoiles sur votre chemin.

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz