En Automne, il pleut des châtaignes

Parce que le soleil était là et qu’il me faisait un beau sourire mais aussi parce qu’il était temps d’aller ramasser les châtaignes…

J’ai passé mon dimanche au milieu des châtaigniers.

 

Il y a un endroit magnifique près de chez moi où les châtaigniers abondent et avec eux, leurs belles couleurs automnales.

Alors que certains partent en quête pour trouver des champignons, je préfère enfiler mes bottes et mes gants.

Il faut tout de même savoir que la châtaigne, cela se mérite!!!

Et si ce n’est pas les piqûres des bogues, celles-ci mêmes qui protègent ces petits trésors, il y a une autre précaution à prendre…

Occupée à ramasser les châtaignes au sol, la tête dedans, il est venu du ciel, ce que je pourrais décrire comme une pluie de châtaignes!

Voilà que toutes les minutes, il tombait de-ci de-là de magnifiques bogues. Je n’avais jamais vécu cela et bien qu’aucune bogue ne me soit tombée sur la tête pendant ma récolte, les 7 ou 8 châtaigniers tout autour de moi, se mettaient à chanter! Un chant primitif fait de chocs contre des branches, puis du sol.

Trésor Aveyronnais
Trésor Aveyronnais

La nature nous offre ce qu’elle a de plus beau et ces petits trésors sont très nutritifs. Pourquoi ne pas profiter de cela ?! Il ne faut pas oublier qu’autrefois, elle était d’une grande aide en hiver et j’ai d’ailleurs appris de mon ami paysan, que les vaches et les chevaux en étaient très friands.

J’aime me dire qu’en suivant les saisons, nous sommes en harmonie avec la Terre Mère. Notre alimentation se pare des mêmes couleurs ainsi les tons jaunes, oranges, marrons et tous ses camaïeux nous emplissent.

Le potimarron (voici une recette tout en douceur ici) avec ses couleurs vient nous réchauffer et permet d’augmenter notre énergie en cas de fatigue. Il représente bien ces magnifiques couleurs comme la poire, les pommes et les coings (dont l’odeur est divine et agréable au détour d’une ballade en forêt).

L’automne en médecine chinoise est en relation avec le Métal,

le poumon et le Gros intestin, la tristesse. La châtaigne tonifie les reins et la rate.

Il est bon de faire comme les arbres: lâcher prise et se concentrer sur son soi intérieur…

En effet, pour se sentir bien dans son cocon et passer l’hiver au chaud, il faut se préparer et puis toutes ses graines, dans la nature, assurent leur renouveau pour le printemps. Leur dormance se fera au chaud dans la Terre. L’automne est ainsi le retour à la Terre.

Vivre au fil des saisons, pouvoir en profiter pleinement est un cadeau pour nous.

C’est se reconnaître dans le processus de la Vie et dans un Tout. C’est accepté aussi le temps qui passe pour nous et les cycles de la Nature qui eux assurent un l’équilibre. Bientôt les feuilles seront toutes à terre, les jours vont raccourcir. Il est temps de se préparer son chez-soi douillet, de ralentir si possible son rythme de vie.

La Vie et notre société ne nous permettent pas de faire ses expériences car elle nous déconnecte de notre intuition, de notre instinct et de notre Terre Mère.

Mais il est essentiel et vital pour l’Homme de prendre le temps et de suivre son rythme car tout est fait de cycle. C’est un cadeau magnifique que d’être bien ancré et tout ce qui en découle se fait de façon plus harmonieuse. balade, aveyron, paien

Est-il normal de veiller tard profitant des lumières artificielles alors que notre corps ne demande que le repos? Comment peut-il envoyer des signaux en étant trompé par ces artifices? Le changement d’heure au nom de l’économie d’énergie est il naturel et sain?

Notre Vie est plus importante qu’une société souvent décadente, artificielle et contre nature et il faut le reconnaître souvent non épanouissante si nous ne nous écoutons pas ! Nous avons besoin de “prendre rendez-vous” avec nous même.

 Pour ce qui est de nos précieuses châtaignes, au-delà du plaisir de les ramasser, il faut les cuisiner:

Pour la cuisson de base,

J’adore la vapeur douce. D’ailleurs c’est mon premier mode de cuisson. Ce serait dommage de perdre le goût et les bienfaits des légumes du potager.

Pour de plats salés,

Je dirais une bonne purée comme celle qui accompagnait la traditionnelle volaille avec les repas de fin d’année.

Il y a aussi des farces ou des garnitures comme le fait de hacher et lier des champignons, de la viande, des épices, un œuf, du persil, des échalotes et de l’Armagnac.

Pour les recettes sucrées,

Il m’arrive de faire de la crème de marrons ainsi je rajoute du sucre de coco ou du rapadura puis un peu de lait de coco.

Et avec un gâteau du genre roulé sans gluten et sans produit laitier, c’est trop bon!

J’aurai aimé aussi en faire de la farine mais cela me semble vraiment compliqué (si quelqu’un a des astuces, je suis preneuse :))

Pour la conservation,

Il est possible de les congeler entières après cuisson et épluchage mais aussi de les mettre en bocaux pour la stérilisation.

Et comme l’Automne est un vrai régal pour les sens…

Dimanche prochain, j’irai de ce pas ramasser des noix.

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz