Fabriquer ses toilettes sèches…

Toilettes sèches

Vous avez envie de vous lancer dans cette aventure par conviction ou vous n’avez pas le choix car, vous n’avez pas accès à l’eau…

Des toilettes sèches faciles et rapides à fabriquer

Ce qu’il vous faut:

  • un coffre en bois (à jouets ou autre…)
  • une scie sauteuse
  • une perceuse
  • un kit de démarrage Lécopot ou simplement une lunette et un seau (je vous dis pourquoi j’ai choisi le kit)

Je vous indiquais plus haut que ces toilettes sèches étaient faciles et rapides à fabriquer . En effet, lorsqu’on a trouvé tous les matériaux, c’est un jeu d’enfant. Je vous réserve d’ailleurs un autre article qui, lui, traitera de mon retour d’expérience sur les toilettes sèches et sur Lécopot.

Le plus dur étant de trouver un coffre en bois de la bonne dimension (Emmaüs, le bon coin, entourage, grenier…) ainsi qu’une lunette qui s’adapte au plateau. Pour ma part, les lunettes du commerce étaient trop grandes. Je me suis rabattue sur le kit de démarrage à contre cœur, il faut bien le dire. Je comprends tout à fait que Lécopot est des charges importantes en France (c’est ce qu’ils mettent en avant dans les commentaires au sujet du prix élevé) mais je n’avais pas envie “d’investir” dans mes toilettes sèches. J’ai essayé de trouver un compromis entre le coût de revient et l’esthétique.

Si vous devez enlever vos anciennes toilettes sachez que cela est très facile. Je vous mets une vidéo you tube

Pour fabriquer ses toilettes sèches, il faut dessiner le contour de la bavette sur le plateau du coffre à jouets. Faire un trou avec une perceuse pour avoir la place d’insérer la lame de la scie sauteuse puis découper le tour avec celle-ci.

Mettre la bavette puis ajouter la lunette par-dessus. Avec Lécopot, la lunette doit se visser sur le plateau et prendre en sandwich la bavette. Ce n’est donc plus le système d’abattant que l’on trouve dans le commerce.

Mettre le seau inox ou plastique à l’intérieur du coffre à jouets. Pour le choix du seau… L’inox est plus cher, un peu plus lourd une fois rempli, mais il dure plus longtemps et n’a pas d’odeur. J’ai préféré prendre une bavette (très utile pour éviter les projections partout) et un seau en plastique.

Cette aventure des toilettes sèches était pour moi une expérience et malgré mes convictions profondes, je n’étais pas sûre de garder ce système de toilettes sèches.

Et voici le résultat…

Le mot de la fin…

Selon les choix que vous faites, vous pouvez faire baisser le prix de revient de vos toilettes sèches. Pour ma part, j’ai adoré la bavette, très pratique pour éviter les éclaboussures et si vous avez des enfants, c’est le top. Pour le seau en plastique… Il retient légèrement les odeurs mais surtout, pensez bien à sa taille ni trop petit (sous peine de faire des allers-retours) ni trop grand (bonjour la galère une fois plein).

Et si vous souhaitez connaître mon avis sur les toilettes sèches … C’est par là. (Article à venir…)

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments