J’adore mon Vélo elliptique Care!

velo elliptique

Ps : j’avais commencé à écrire sur mon vélo elliptique bien avant le confinement, mais là je l’aime encore plus 🙂

Mise à jour: Je viens de lire un commentaire à propos des migraines. Une personne dit que dès les premières sensations, elle fait 6-7 minutes de vélo, à fond. Il faut être bien essouffler alors si vous avez envie de tester. Moi je dis tout est bon à prendre. Je dis ça mais je dis rien 🙂

Bon tout d’abord, je suis heureuse de vous retrouver, mais quelle idée j’ai de vous parler de mon vélo elliptique ?!

Lorsque nous achetons un vélo elliptique, la raison principale est avant tout pour se muscler, retrouver la forme, se sculpter un corps de rêve… Ce sont des envies, mais aussi des fantasmes car, nous souhaitons arriver à un idéal.

Le but étant d’aller jusqu’au bout de cet idéal. Ne pas relâcher comme les bonnes résolutions de début d’année… mais c’est aussi prendre conscience de notre corps, de l’amour qu’on lui porte et ne pas lui en demander trop, ne pas non plus le diaboliser parce que oui, parfois on le maltraite.

J’ai découvert le vélo elliptique il y a déjà quelques années et cela a été un coup de foudre.

Je suis tombée dessus dans un troc de l’île et je l’ai acheté sur un coup de tête. Dommage, je ne me souviens plus de la marque. Comme beaucoup de monde, ma première motivation était celle citée plus haut. Je le faisais pour ma condition physique. J’ai donc fait mes séances de cardio toutes les semaines et ma volonté était à toute épreuve. 🙂

Ainsi lorsque je dis que j’ai fait mes séances, c’est que mon vélo elliptique n’est pas resté dans un coin (il n’a pas non plus servi de porte-manteau:) ). J’en faisais 3X/sem, au moins 45 minutes avec de la musique sur les oreilles.

J’ai dû me séparer de mon vélo car, j’ai déménagé… Puis une grossesse et des appartements trop petits (bah oui c’est volumineux ces bêtes-là) ont fait que je n’ai pu en racheter un que bien plus tard. Cependant, il était toujours dans mon cœur et à chaque fois que je pensais à mon bien-être, je repensais à lui.

Vous me direz qu’il existe des salles de sport ou mieux, aller courir. Pour l’option 1, je n’ai jamais été attirée. Il faut dire aussi que je suis assez sauvage et certaines salles de sport ont des ambiances qui ne me conviennent pas. Et puis quel bonheur d’en faire à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. Pour l’option 2, j’ai fait de la course avec un ami, résultat j’avais mal aux genoux. Je devais surement mal courir, malgré de bonnes chaussures et je pense ne pas être la seule dans ce cas-là… Il faudrait peut-être prendre un coach pour apprendre à bien courir au début:)

  • Avantage n°1, mon vélo elliptique me faisait beaucoup transpirer, chose que je n’arrivais pas à faire lorsque je marchais. C’est quand même un bonheur de transpirer et évacuer littéralement les toxines. C’est une bénédiction et une libération de se servir de ses émonctoires. Pour ceux qui peuvent, il y a aussi le SPA 🙂
  • Avantage n°2, me vider la tête et décharger mon corps des tensions. Lorsque je marche, je cogite beaucoup trop (genre tout ce qu’il me reste à faire dans la journée et le lendemain, la liste des courses…).
  • Avantage n°3, pas de chocs, de traumatismes ou d’impacts. Parfait pour ne pas se blesser.
  • Et d’autres bienfaits ici

Mon vélo elliptique a ce truc en plus. D’ailleurs, je vais vous donner son petit nom: Care Futura III. Je ne suis pas sponsorisée par la marque, mais je sais oh combien, avoir un vélo qui ne couine pas, est un vrai bonheur. J’avais testé un de chez Décathlon et au secours, ce n’était pas agréable du tout. Donc, le mien il est beau, pratique, silencieux et la qualité au top. Oui, mon vélo elliptique, je l’aime !

velo elliptique

Peut-être ressentez-vous aussi cela, un mental qui prend trop de place. Vous avez peut-être essayé la méditation, la relaxation…

Pour ma part, toutes ces pratiques sont indispensables dans mon quotidien mais après mettre déchargée. C’est une sensation incroyable. En fait, j’ai remarqué que mon corps avait besoin de bouger pour se décharger en quelque sorte alors vive mon vélo, vive la danse… Je défoule mon corps, stop le mental et ensuite je fais le lotus sinon bonjour la cocotte minute 🙂

Pas le temps ?! 45 minutes de vélo elliptique, c’est trop long ?!….

Je fais du fractionné. C’est trop trop bien, bon je vous conseille de vous renseigner avant mais dans les grandes lignes, je fais 3X/sem : 30 secondes normales sur mon vélo elliptique puis 30 secondes à fond puis 30 secondes normales …. pendant 15 minutes. A la fin, j’ai tout donné et tout libérer :). En ce moment, c’est le fractionné que je pratique le plus.

Pour se simplifier la vie, il y a des applications gratuites « compteurs d’intervalles »

Alors pour ceux qui n’arrivent pas à méditer, à lâcher totalement, à être dans l’instant présent, bien ancrer et prêt à recevoir, vous pourriez peut-être essayer la danse, le vélo elliptique enfin tout ce qui vous ramène au corps, à la terre.

Je vous souhaite de trouver, vous aussi, la pratique qui vous permet de lâcher prise. Il est essentiel dans notre société d’avoir cette bulle, ces moments de bonheur et de relâchement total. Il est, il faut bien le dire, de plus en plus difficile de vraiment décrocher dans cette société qui va de plus en plus vite. Nous ne sommes pas faits pour suivre cette cadence. Nous avons des rythmes physiologiques.

Il est aussi certain, que se passer « d’outils » pour cheminer est encore mieux, mais parfois une béquille peut nous faire du bien et nous encourager à avancer encore plus…

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments