La révolution “saine” (cuisine Paléo/ Seignalet)

Unsplash David Mao

Révolution “saine” dans sa cuisine ou incroyable révolution dans sa cuisine “saine”

 Voici donc la deuxième partie,

si vous n’avez pas suivi, vous trouverez la partie 1 (ici)

Nous allons voir, ce qui va changer dans votre cuisine, ce qui pourrait changer dans votre façon de cuisiner, et ce qui pourrait changer radicalement votre pièce à vivre. Cette liste est exhaustive et vous montre que beaucoup de personnes sont engagées dans la révolution de leur cuisine.

Ce qui va changer dans votre cuisine

  • Si ce n’est déjà fait, TOUTES les casseroles et poêles Tefal et alu, à la poubelle. Je le mets en premier car c’est vraiment important. Pas de blabla sur le fait que vos poêles n’ont pas de rayures. elles sont nocives !!! Vous avez, pour cela l’inox, la fonte naturelle et le fer. Chez nous, c’est inox. Il faut prendre le coup de main mais ensuite, c’est que du bonheur.
  • Le micro-ondes est une aberration. Direct à la poubelle. Rien que le mot ondes devrait alerter les gens et puis ce n’est pas une méthode de cuisson. Si vous achetez des produits bourrés d’engrais et pesticides, sans goût et que vous les cuisez dans ce truc et bien, comment dire, vous ne mangez pas ! Ce qui est dans votre assiette ne sert à rien et votre corps qui a besoin d’être chouchouté (à cause des agressions externes mais internes…) n’a surement pas envie de gérer l’élimination de cette immondice que vous ingurgitez. En fait, pour résumé, vous pouvez jeter le contenu de votre assiette, cela ne sert à rien de le “manger”.
  • Vous avez peur de passer pour un mammouth si vous vous engagez sur la décroissance ? Le progrès doit être au service de la personne. Cependant, demandez-vous si cela vous apporte santé, bien-être et épanouissement… ou si cela engraisse d’autres personnes. Les conclusions sont rapides à faire.
  • Les jus de légumes sont incroyables. Mon meilleur investissement est mon extracteur adoré. Oui rien que cela !!!! Il marche tous les jours.

Ce qui pourrait changer dans votre façon de cuisiner

  • Avoir un jardin. J’aimerais donner l’envie et le temps à tous ceux qui ont un bout de terre, pour cultiver leur potager car ce coin de pelouse pourrait devenir un magnifique garde-manger. C’est une chance incroyable que de manger ses légumes. Votre potager vous ouvre la porte d’un monde d’abondance et de plaisir simple.  Le porte-monnaie est aussi content.
  • Les placards font “peau neuve” et s’allègent de tout le superflu. Plus de gluten donc plus de pain, plus de farine, plus de pâtes ni de légumineuses (sauf si vous avez envie de les faire germer)
  • Le riz 1/2 complet, je le consomme à de temps en temps et surtout pour faire des gâteaux sans gluten, quand je ne trouve pas une autre alternative.
  • Les oléagineux seront trempés avant d’être consommé. Le miam O Fruits sera consommé de temps en temps
  • Changer ses priorités. Travailler moins pour la société et travailler plus pour votre épanouissement personnel. C’est tout votre cercle familial, les  amis et les amis des amis qui en seront touchés.
  • Le Temps ! Aujourd’hui faire un gâteau prend du temps. Sauf que.. souvenez-vous de votre enfance, du plaisir à attendre que votre maman, vous autorise à lécher la cuillère, le plat. C’est clair qu’ouvrir une boîte de “gâteaux” prend deux secondes. Une préparation toute prête et mise dans le micro-onde est encore plus rapide. Je sais que les journées sont trop courtes, que votre emploi du temps est surchargé sauf que personne ne vous a dit, mais on vous a volé votre temps et votre vie. On vous a fait croire que vos priorités étaient dans toujours PLUS… de TV, de téléphones, d’électroménagers high-tech. Pour vous payer tout cela, faut de l’argent, toujours PLUS, donc faut travailler plus. Stop. Votre bonheur ne dépend pas de cela. Epanouissement, moment présent. Laissez la société avancée sans vous, de toute façon, à ce train-là, c’est dans le mur que la société va. La retraite, la  maison de retraite, l’hospice très classe, que vous aurez gagné à la sueur de votre front, sera-t-elle plus agréable que le regret de ne  pas avoir vu vos enfants grandir ? De ne pas avoir réalisé votre rêve d’enfant ?
  • Changer d’alimentation mais tout en douceur. Manger plus de cru, plus de jus de légumes, supprimer les produits transformés, tout cela peut vous chambouler.
  • Manger moins de produits animaux et en conscience. Les besoins sont surestimés aujourd’hui. Alors essayez de trouver la voie du milieu, plus “juste” pour votre corps.
  • La cuisson : la vapeur douce révèle les légumes et autres préparations mais je ne suis pas carrée là-dessus. Je ne me prive pas des mijotés surtout l’hiver. Idem pour les gâteaux, j’ai du mal avec la cuisson vapeur donc j’alterne entre le cru et mon four à 150°c. Il faut s’écouter. Si votre alimentation est saine, que vous faites du sport et que vos émotions ont  leur place… Vous pouvez vous faire plaisir de temps en temps ET vous devez vous faire plaisir.

Ce qui  pourrait changer radicalement :

  • Plus de frigo. Parce que si vous n’avez plus de produits laitiers (yaourt, beurre…), de sauce ketchup, mayo… ou des plats industriels, le frigo sert de déco. Alors une déco aussi moche, grosse et tournant à l’énergie électrique bof.
  • Réhabilité le garde-manger et/ ou le meuble à légumes. Cela implique une autre gestion des aliments mais cela n’enlève pas le charme de la cuisine et vous êtes obligé de faire attention à la fraîcheur des produits. Dans le Paléo, les patates douces remplacent les pommes de terre. Les légumes anciens refont surface et les légumes tout courts, retrouvent leurs lettres de noblesse avec les jus, les grosses entrées crues et les fruits.
  • Le déshydrateur est parfait pour la conservation. Il permet de faire des crackers, des cuirs de fruits, de conserver aussi le surplus du potager et de faire des économies. Par exemple, le prix des tomates séchées est exorbitant et je ne parle pas de la qualité ! alors que vos tomates du jardin seront délicieuses. Pareil pour les épices.
  • 1 cellier ou 1 cave pour entreposer les récoltes du potager. Faire des réserves.

 

Cela va sembler dur à accepter, pour ceux qui galèrent,

mais

la Vie n’est pas un sacrifice.

Refuser cette part de la société, c’est vous ouvrir à votre essence même. Gagner moins s’il le faut, changer de travail mais soyez-vous.

 La Vie est courte.

La Vie est belle.

Un sourire, cela dure 3 secondes mais cela reste à jamais dans le cœur de la personne qui le reçoit.

Et vous, à quoi ressemble votre cuisine ?

Quelle est votre révolution ?

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz