Le basilic sur ton chemin Zen

Comment une plante peut t’aider, dans ta quête de la Zénitude?

Aujourd’hui, nous n’allons pas parler de technique de respiration ni de méditation ni de cuisine mais plutôt de basilic

oui MAIS pas n’importe lequel !!!

C’est ainsi que je me suis retrouvée, un beau jour, à chercher une plante adaptogène. Parfois, la Vie nous met face à des situations délicates. Et un soutien (ou un petit coup de pouce) peut s’avérer très bénéfique. Les plantes adaptogènes jouent ce rôle à merveille car elles permettent au corps de s’adapter plus facilement au stress.

Ma recherche sur le Net m’a amené vers des plantes adaptogènes comme  l’Ashwagandha, Rhodiola, Eleuthérocoque…

J’ai eu beaucoup de mal à en choisir une, car je les trouvais toutes complexes dans leurs effets. Et puis, depuis mon expérience lointaine avec le Millepertuis, je fais très attention quand j’utilise une plante, une Huile Essentielle ou un complément alimentaire. Je réagis très vite et même pour les doses, je divise par deux et cela me convient. Comme quoi il est très important de toujours faire votre propre expérience. Toutes les informations ou les techniques diverses et variées ne restent que des outils, qui doivent s’adapter à la personne qui les utilisent.

Et voilà qu’au détour d’un article, je découvre que le basilic est une plante adaptogène !

Mais pas n’importe quel basilic…

Celui que nous appelons Tulsi ou basilic sacré.

poudre tulsi

Ni une ni deux, j’ai commandé de la poudre de Tulsi (bien moins cher que les autres plantes adaptogènes en gélule). Cela me rassure de prendre une plante “de chez nous” et que je connais. Qui sait… Peut-être qu’au printemps, je pourrais en faire pousser dans mon potager et lui réserver une place de choix car les effets sont bien là.

Je ne me suis pas métamorphosée en bouddha 🙂 mais je réagis moins au quart de tour. Cette plante ne rend pas amorphe et l’esprit reste clair. De plus, il n’y a aucune accoutumance. Sur moi, elle agit tout en douceur et c’est pour cela que je l’apprécie.

Voici, un petit tour d’horizon sur ses propriétés:

  • adaptabilité face aux situations stressantes
  • antihistaminique
  • anti-inflammatoire
  • hypotensive
  • antioxydant
  • fatigue physique et émotionnelle

Le plus dur, c’est de la prendre. J’ai essayé dans une compote, dans un peu de miel et de purée de sésame mais je préfère la mettre dans une sauce salade (celle-ci par exemple)

J’en prends 1/2 CC et cela ne me dérange pas du tout mais pour les personnes qui ne sont pas habituées aux sensations fortes mieux vaut s’abstenir et les prendre sous forme de teinture mère, gélule ou tisane (feuilles fraîches une à deux fois/jr).

Si vous aussi, vous avez envie de partager sur le Tulsi, n’hésitez pas…

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz