Poème “Larme”

poème larme

Suite à l’article sur la perte d’un être cher que vous pourrez trouver ici, je vous mets les poèmes que j’ai écrit dans cette période sombre…

 

Larme

 

Je n’ose t’appeler, toi, qui ne laisses qu’un sillage

Miroir de l’âme et sentiments cruels

Tu t’enfuis pour courir monts et merveilles

Et tu disparais laissant sur ton passage, un sillage

 

Mon cœur est si triste et si désespéré

Et son cri se transforme en hurlement sourd

Une trace, un seul indice se dessine au détour

D’une joue… une joue immaculée.

 

Cet amour m’a détruite

Disparus sont mes attraits

Écorchée vive, je panse mes plaies

Et mon esprit envahi par la souffrance, prend la fuite.

 

Qui aurait pu croire que sous mon sourire

Se cache la froideur d’un cœur qui a cessé de battre

Je peux être vivante et si morte à la fois… Il faut m’abattre

Ou c’est moi qui vais crever le papier, à force d’écrire.

 

Les larmes se mêlent aux mots et dessinent des tâches

Elles libèrent ses sentiments qui dépassent la raison

Alors que je me noie, dans les filets des syllabes et des sons

Mon encre si noire injure ma plume si blanche.

 

La suite … Poème 2

 

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz