Quel regard sur votre assiette ? L’alimentation, un chemin spirituel.

alimentation carotte

Lorsque vous prenez conscience qu’il existe autre « chose », que votre vie à un sens plus profond et intime

avec le Tout, vous regardez votre assiette d’une autre façon.

Et oui même votre assiette va y passer

alimentation herbes

Votre chemin spirituel est comme des étoiles qui s’illuminent à chacun de vos pas. Plus l’harmonie s’installe et plus votre corps vous en redemande.

J’aimerais vous parler de mon expérience « simplement » car sur la toile, il y a beaucoup d’expériences positives sur le végétarisme, le crudivorisme…

Je pense qu’il manque tout de même, une notion importante dans ces vidéos, ces articles…

Ce qui fonctionne pour une personne, ne fonctionnera pas forcement pour une autre. Comment le savoir ? En essayant, mais avec tous les tenants et aboutissants.


Dans l’alimentation, je veux…

  •  la famille génération

Ce qui est certain, c’est que nous sommes bercés par nos traditions et des stéréotypes bien ancrés, transmis par nos parents, grands parents…

En écrivant ces lignes… « Mange ta soupe et tais-toi pour bien grandir » me revient en mémoire.

Il y avait aussi le traditionnel petit déj: pain, beurre, confiture et LE café ou le bol de chocolat chaud avec des céréales.

  •  la famille addict

Restauration rapide, stimulants, sucre dans les produits transformés, boissons gazeuses…

  •  la famille régime

Entre l’effet YOYO et toutes les émotions négatives que cela va entraîner  sur le corps et le mental, mieux vaut réapprendre à manger en prenant en compte le plaisir, les émotions à la source et surtout déculpabiliser.

  •  la famille Bio, c’est cher et c’est du pipeau

Ok le bio dans les supermarchés est plus que douteux et cela enrichit leur business déjà bien fleurissant, mais il existe

différents bio, différents circuits et différents producteurs donc le mieux c’est d’acheter en vrac, de tout préparer soi-même et d’aller chez le petit producteur proche de chez soi qui n’est peut-être pas bio à 100% mais qui chouchoute sa terre ou ses animaux.

  •  la famille  Je détiens la vérité

Surtout renseignez-vous, faites votre propre choix, allez-y à tâtons. Prenez vous un mur si besoin, mais vivez votre expérience.

  • la famille émotionnelle

Ah la madeleine de Proust… Nous avons tous notre petit moment de gourmandise qui nous rappelle l’évènement !!! Mais certains ou certaines en ont plus besoin et tombent par exemple plus facilement dans la ou les tablettes de chocolat..

Et encore beaucoup d’autres familles…


Dans mon cas, j’ai été élevé à la boîte de conserve, les plats préparés et même si des soupes et quelques plats maison venaient contre balancer, j’ai en tête encore aujourd’hui cette « infâme » boîte de raviolis ou boîte de couscous.

Cette alimentation était celle de mes parents. ils ne se souciaient pas des conséquences que cela pouvait engendrer et seul le côté pratique (et rapide) primait. Mais c’était leur chemin…

A partir de 18 ans, byebye l’alimentation industrielle et Bonjour, plus de fruits et légumes.

Ma cuisine est devenue un champ d’expérimentation. Je n’ai jamais été crudivore ou frugivore par contre, j’ai expérimenté le végétarisme pendant trois ans. Surtout par éthique ! (Voir ici Pourquoi je ne suis plus végé)

Certains vont monter au plafond, mais tout le monde ne peut pas manger tout cru, tout fruit ou végé (sous peine d’avoir des carences voire pire…) Et cela est aussi vrai pour ceux qui mangent de la viande matin, midi et soir.

Pour terminer cette aparté sur l’alimentation (car c’est un thème qui fera toujours débat.), voici dans les grandes lignes mon alimentation (Inspiration Seignalet et Paléo ici):

  • plus de céréales (sauf du riz de temps en temps)
  • plus de produits laitiers
  • le matin, Miam O fruits à ma façon (ici)
  • fruits et fruits secs (encas)
  • plus de dessert à la fin du repas
  • des petites douceurs de temps en temps
  • une entrée crue midi et soir
  • de la viande, poisson, œufs en petite quantité et jamais au deux repas.

Par contre, même si je mange de la viande, je n’accepte pas et ne cautionne pas l’élevage industriel qui ont toutes des pratiques horribles et barbares.

De nos jours, nous avons les moyens de dénoncer des pratiques scandaleuses.

Je mange principalement de la volaille qui vient d’un petit élevage familial et respectueux de l’animal.

D’ailleurs, je suis allée jusqu’au bout non sans peine mais j’ai souhaité assister à l’abattage d’un poulet.

Pourquoi j’ai fait cela ?

Et bien, autrefois, à la campagne, il était courant d’assister à cela

alors qu’aujourd’hui, nous achetons notre viande en barquette, bien emballée et oui c’est plutôt cash mais sans tête ni pattes.

Autant dire que le respect pour la vie n’est plus présent.

En n’étant plus végétarienne, je souhaitais me responsabiliser.

Je pense que si tout le monde élevait et tuait ses animaux, il y aurait beaucoup moins de viande à chaque repas

et encore moins de gaspillage.

 Si vous aussi, vous avez envie de parler de vos expériences ou échanger…

♥♥♥

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz