Régime Paléo… Régime Seignalet

paleo

Je préfère le dire tout de suite, mais bien que le titre indique « Régime », il est plus agréable de parler de mode de vie et d’alimentation.

Pour ceux qui veulent débuter en Paléo ou Seignalet, je vous conseille de chercher sur internet. En effet, les articles ne manquent pas et vous pourrez si vous le souhaitez, « rencontrer » du monde sur les forums. Sur le murmure des étoiles, il y a des recettes, des idées, des expériences mais cet article ne vous donnera pas les bases.

 

Les grandes différences entre Paléo et Seignalet :

 

Paléo  Seignalet
 Volailles, poissons, produits de la mer
avec cuisson (douce ou pas…)

Le plus de produits crus

et « bio »

Pas de céréales  Pas de céréales
sauf riz et sarrasin

 

Le mot « régime » est à l’heure actuelle, un mot barbare. Toutes les personnes qui en ont déjà fait un (ou plus), ont sûrement des sueurs froides en entendant ce mot…

Comme je souhaite que le meilleur pour vous, je vais vous parler d’alimentation saine. Comme vous le savez déjà, dans mes articles précédents, pour revenir à l’essentiel, il faut une certaine décroissance. La décroissance alimentaire, cela implique d’enlever entre autres, les produits transformés.

Pourquoi je regroupe les deux types d’alimentations ?

Je me répète mais il est primordial de consommer plus de légumes. Manger une entrée crue à chaque repas plus des jus de légumes et c’est déjà incroyable. La cuisson vapeur par exemple, est un juste milieu entre le cru et l’archi cuit.

paleo
 (Unsplash Artur Rutkowski)

L’alimentation Seignalet est très complète, à la base mais il privilégie beaucoup de cru et/ou une cuisson à 110°C. L’alimentation Paléo privilégie aussi la cuisson avec la cuisson vapeur (voir mon avis sur le livre de Marion Kaplan ici) mais elle est beaucoup moins à cheval sur la cuisson. Beaucoup de recettes sont faites au four, à la poêle…  Vous connaissez déjà la tête que font les gens quand on leur annonce « Oui, je mange sans gluten et sans produits laitiers !!! » alors pour moi, l’alimentation Paléo est sur la cuisson plus pratique.

L’alimentation Seignalet met en avant surtout le cru, et j’aime beaucoup. Même si je ne suis pas crudivore, nos assiettes manquent cruellement de crudités. Pour ceux qui peuvent (imperméabilité intestinale à peu près bien), foncez. Pour ma part, mon métabolisme ne me permet pas cela du coup je nuance, sachant que l’été, c’est beaucoup plus facile de manger cru alors que l’hiver, je ne me passe pas des mijotés… Tout est question d’équilibre.

Les deux types d’alimentations suppriment les céréales avec pour Seignalet, du riz de temps en temps. Je n’en mange pas tout le temps mais la vie sociale devient plus facile. Il est vraiment très difficile pour les autres de nous inviter car pour eux, il ne reste plus rien. C’est clair qu’enlever le gluten et les produits laitiers et tout le monde meurt de faim.

Les erreurs qu’il faut éviter, selon moi :

 

Paléo
(Unsplash Jay Wennington)

Lorsque je vois les sites Paléo avec des recettes qui « ressemblent à… » et bien je me dis que ces plats doivent rester occasionnels. Il est important de faire la part des choses. Ne plus manger de pâtes, de pizzas, de pain est vraiment dur. Je comprends qu’il est difficile de se détacher de ses habitudes culinaires surtout lorsque sa madeleine de Proust n’est pas loin.

Quand j’étais petite, c’étaient les coquillettes au jambon avec du gruyère dessus.

C’est donc important pour le moral de garder sous le coude, des recettes qui ressemblent à la « vraie » mais avec parcimonie. En plus, même si le substitut est vraiment ressemblant, ce n’est pas ce que vous mangiez avant. Le pain au levain bien croustillant ne sera jamais égalé, la pizza Napolitaine, non plus.

De plus, les recettes demandent soit beaucoup d’ingrédients, soit des ingrédients biscornus ou chers. Je pense qu’un cheminement dans sa vie et dans son alimentation saine, implique de se délester le plus possible. Alors à quoi bon continuer dans son ancien mode de fonctionnement ? Par plaisir ? Ok mais ces recettes « tout comme » doivent rester des plaisirs occasionnels.

Les recettes sucrées sont un bon exemple… Certaines ont beaucoup trop d’oléagineux et de fruits séchés. Vous pouvez diviser par deux les quantités. L’autre solution serait de changer totalement votre façon de voir votre assiette. Vous pouvez prendre du plaisir en créant vos recettes, très simples, ne demandant pas des ingrédients farfelus.

Les produits substituts que vous trouvez en magasin même bio ont des ingrédients incroyables. Du maïs, du soja … Yahoo faut peut-être se demander si remplacer le gluten ou les produits laitiers par ces « produits » tout autant transformés sont sains pour vous ? L’autre point, c’est que vous enrichissez un filon très lucratif qui s’enrichit sur votre santé et VOUS.

Votre porte-monnaie aussi, sera plus heureux. Avez-vous vu les prix au kilos ? Il y a de quoi chavirer.

Au début, j’étais comme tout le monde, à avoir des tonnes de produits dans mes placards. Au final, j’ai dit stop.  J’arrête les recettes compliquées, aux produits chers… Grand ménage de printemps. Par exemple, j’ai dit au revoir au pain et si un jour, j’investis dans un déshydrateur ce sera pour des crackers anti gaspillages (pulpe des  jus de légumes), pour conserver le surplus du potager.

Surtout ne désespérez pas… Changez vos habitudes et prenez du plaisir dans ce que vous faites.

Dernier point important, dans l’alimentation Paléo. Il faut faire attention à la quantité des protéines animales. Elles ne doivent pas être présents à chaque repas et surtout pas à volonté. Une assiette Paléo, c’est beaucoup de légumes et un peu de protéine animale.

Je le répète encore dans cet article, mais nous mangeons trop de produits animaux, dont les élevages intensifs sont une horreur. Prenez vos responsabilités dans votre alimentation. Ce morceau de viande ovale et haché que vous avez dans votre assiette, vient d’un animal qui a donné sa vie. Vous avez le pouvoir de faire fermer ces élevages scandaleux en vous tournant vers des petits producteurs bio ou pas. Le plus important, c’est de discuter avec le producteur, de voir son élevage…

Vous avez le choix ! Vous avez toutes les clés en main pour faire bouger votre Vie, celle de votre entourage et à plus grande échelle cela se répercute.

Sur ce, bon cheminement…

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz