Chut ! Ici on parle urine, pipi, miction pour sauver ses plant(e)s

Selon Willemse, le budget moyen consacré à l’aménagement, l’entretien du jardin naturel et la culture est proche de 290 euros, soit plus que pour le bricolage. […] Voici ce qu’on peut lire dans l’article “La crise a poussé le jardin naturel en France” du site Consoglobe.

Il faut cependant relativiser ce budget moyen car celui-ci inclut le jardinage dans son ensemble (Outillage, aménagement floral, arbres fruitiers, graines et produits d’entretien…). Plus loin dans l’article, il est dit que sur 70% d’individus qui possèdent un jardin, 80% le voient comme un lieu de détente contre 38% comme un lieu pour cultiver fruits et légumes.

Toutefois, si vous êtes dans une démarche de:

  • décroissance (“Ne se référant à aucun courant doctrinal, mais partant d’un axiome de base (« On ne peut plus croître dans un monde fini »[3]), les « décroissants » (ou « objecteurs de croissance », même si certains considèrent ces deux dénominations comme différentes[4]) se prononcent pour une éthique de la simplicité volontaire” Article complet sur Wikipédia ici)
  • questionnement sur l’impact écologique d’acheter des produits du jardin (engrais; pesticides…)
  • faire baisser votre budget “jardinage”
  • diminuer vos déchets (moins, d’emballages, de plastiques…)
  • devenir le plus autonome possible

Alors, vous êtes au bon endroit. Cet article est fait pour vous 🙂

Figurez-vous qu’il existe des solutions rapides, efficaces d’ailleurs celle que je vous présente , aujourd’hui est gratuite. Si vous n’êtes pas convaincu, testez vous-même en commençant par vos plantes d’intérieures, en suivant quelques règles, que je vous présente plus bas.

Je vous donne ici, deux utilisations externes de l’urine. Parce que oui, aujourd’hui nous allons parler de cet or jaune. Certains d’entre vous, diront qu’il est plus important de s’occuper du sol, c’est vrai un sol équilibré est la solution mais, nous vivons dans une société où il est parfois difficile  de réaliser tous nos rêves. (Ici, celui d’avoir une belle terre rapidement, donnant des légumes incroyables… On sera déjà heureux d’avoir un bout de terrain à nous !!!)

Dans cet article, je vous donne une béquille, pour commencer un potager sur un sol pas parfait et surtout une astuce qui ne vous découragera pas du potager, en vous donnant des résultats visibles. Ensuite, avec le temps et des gestes adaptés, votre terre s’enrichira et s’équilibrera.

D’ailleurs, si vous avez envie de débuter un potager ou augmenter votre productivité, vous pouvez lire mon article Comment un potager bio peut sauver votre assiette (et votre porte-monnaie au passage) incluant une méthode sous forme d’Ebook réalisé par Gilles Dubus.

Maintenant passons à la pratique…


Et dire que l’urine finit dans les WC alors que cet or jaune est un parfait engrais liquide.


La question que vous vous poser: Mais à quoi sert l’urine ?

Parce que votre urine est très riche en azote et oligo-éléments assimilables par les végétaux ainsi, sur Wikipédia, vous apprendrez que sur l’ensemble du globe, les hommes éliminent plus de 10 milliards de litres d’urine par jour et en moyenne, 1,5L à 2L d’urine par jour. Au niveau composition, on retiendra l’urée et les minéraux comme le potassium, le souffre et le phosphore.

L’urine au potager

Pour ma part, la première fois que j’ai utilisé l’urine dans mon potager, c’était pour des pieds de tomates. Je venais de repiquer mes pieds, que j’avais fait pousser dans ma petite serre. La terre y était très bonne, mais pas celle où, j’allais installer mes pieds de tomates. En effet, c’était une parcelle que je venais de récupérer, en discutant avec le propriétaire, j’appris que c’était autrefois des vignes. Autant vous dire que ce n’était pas gagné même les vers de terre avaient élus domicile ailleurs.  

Mes pieds de tomates sont donc, devenus d’un beau vert pale tirant vers le jaune. Je ne voulais pas investir dans des produits alors j’ai fait avec les moyens du bord. J’ai donc fait 1 arrosage tous les 15 jours et avec cet engrais “maison”, mes pieds de tomates sont devenus magnifiques et ils ont retrouvé une belle couleur. Plus loin, je vous donne un détail important à propos de la durée d’utilisation de la cure de Jouvence.

L’urine à la maison

On reste toujours dans le domaine du végétal avec une utilisation pour les plantes d’intérieur. Les plantes en pot ont besoin d’un engrais car, la quantité de terre est minime et s’appauvrit avec le temps. L’urine, c’est or jaune est tout indiqué pour aider ses plantes.

Faites l’essai et vous verrez vos plantes devenir resplendissantes.

En pratique

Faire pipi dans une bouteille d’eau. Pour les hommes, aucun problème. Pour les femmes, il reste à ajouter un petit entonnoir qui facilitera grandement la manœuvre. (Dans la vie, faut prendre des risques 🙂 )

Pour les plantes d’intérieur, mettre 10 % d’urine dans une bouteille d’eau et remplir intégralement d’eau.  Arroser en fonction des besoins de votre plante et surtout, au début, testez ! Mieux vaut y aller doucement en alternant par exemple, 1 arrosage sur 2. (Urine puis Eau)

Pour le potager, mettre 1L d’urine pour env 9L d’eau, dans un arrosoir. C’est ici, que la durée a son importance, car l’urine s’utilise pour la croissance des plantes. Il faut donc stopper avant la floraison, pour éviter de favoriser la pousse des feuilles au détriment des fruits et légumes. Il est possible de favoriser, à ce moment-là, l’extraits fermenté de consoude (stimulant et fertilisant).

Avis aux détenteurs de poêle à bois et cheminées, certains rajoutent à l’urine, de la cendre, qui apporte encore plus de potasse.


urine


Précautions à prendre

  • Comme tout produit, utilisez l’urine raisonnablement comme un coup de pouce ponctuel, surtout dans votre potager
  • L’urine utilisée, doit provenir d’une personne dont l’alimentation est la plus saine possible, ne consommant pas de médicaments chimiques. ( Ce serait dommage de faire un potager “Bio” arrosé aux médocs)
  • Arroser aux pieds des plants en filet d’eau et non en pluie.
  • Il est possible de diminuer les risques pathogènes en stockant l’urine, au moins 1 mois. (Personnellement, je ne l’ai jamais fait car j’utilise mon urine et respecte les précautions citées ici.)
  • S’arrêter au moins un mois avant la récolte (toujours par prudence envers les agents pathogènes.)

Avec cet article, vous avez un moyen de réduire vos déchets, de baisser votre budget “jardinage” et surtout de valoriser cet engrais liquide qu’est l’urine. L’or jaune est un coup de pouce à une terre en mauvais état. Avec une  récolte suffisante et surtout un goût incomparable, vous serez motivé pour continuer votre potager. 

            Si vous aimez l’information sous forme papier, vous trouverez sur Amazon  le livre de Renaud de Looze “L’urine de l’or liquide au jardin“. 

 

Surtout, n’hésitez pas et venez partager votre expérience, si vous utilisez

vous-même  cette astuce ou si vous avez déjà lu ce livre.

  • sculpture païenne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar